Mon équipe de Fadas - La sélection de Christophe Sartori

Comme chaque semaine, découvrez un onze réalisé par un acteur du district Rhône-Durance. Cette semaine, c'est Christophe Sartori, éducateur U11 à St-Rémy et ancien joueur de l'ASSR notamment qui nous a concocté un onze à l'accent (forcément) saint-rémois. 

 

Gardien de but

Fabrice Charrin : il joue mieux au pied qu'à la main. Dans les petits jeux à l'entraînement, il préférait être joueur que gardien.

 

Défenseurs

Manuel Amoros : j'ai eu la chance de jouer avec un monument du football français (82 sélections quand même). C'est un honneur d'avoir pu évoluer à ses côtés.

Pascal Martinez : alias "Menton". Il adorait les duels aériens avec des attaquants plus grands que lui. Ses tacles étaient énormes. C'était mon modèle quand j'étais attaqué en seniors à 17 ans.

Franck Lucchesi : une très belle carrière et lui aussi m'a beaucoup conseillé lors de mes débuts.

Patrice Cardarelly : une patte gauche exceptionnelle et un sens du placement hors-norme. Quand on jouait ensemble, on n'avait pas besoin de se parelr, on se comprenait.

 

 

 

Milieux de terrain

Sébastien Cirillo : c'est le capitaine de cette équipe. Un guerrier, un meneur d'homme. Une aisance technique fabuleuse. Il nous parlait avant le match, on avait les dents qui râclaient le sol.

Frédéric Couderc : un perforeur de défense. Une conduite de ball pied gauche toute en finesse. Un super mec.

Momo Mezraoui : c'est mon frérot. Il a su sang rouge et jaune qui coule dans ses veines. Le Totti de l'ASSR. Au-delà de ça, c'est un joueur bon de partout. Recordman du nombre de cartons sur une saison (rires).

 

Attaquants

Emeric Chomienne : un potentiel énorme. Il a sauté de la PHB à la DH avec une facilité déconcertante. Je lui souhaite de continuer sa progression très très haut. Team TFF (il comprendra).

Anthony Guise : que buteur. C'est simple, il transpire le but. Au jeu Banide, il écoeure les gardiens et les défenseurs. Il claque but sur but.

Nicolas Barbieri : idem que pour Anthony, il ne pensait qu'à marquer. Penaltys, coup-francs, il tirait tout. Il prenait des Guronzans juste avant le match, après il ne dormait pas de la nuit.

 

Entraîneur

Patrice Cardarelly : c'est mon père sprituel du football. Je me suis beaucoup inspiré quand j'ai entraîné Eygalières.

 

Remplaçants :

Tarik Zhridane - Seb Lozano (mon compère sur le banc quand on jouait en DH (rires)) - Christophe Sartori (car je rêverai de réunir tous ces mecs ensemble)

 

Président

Christian Bianucci : l'âme de l'ASSR