PHB (B) - Tous derrière et Orange, devant

Après neuf journées de championnat, la situation dans la poule B de PHB est quasi-similaire au groupe A. Un leader loin devant, des poursuivants regroupés et des promus en difficulté. Gfoot84 fait le point sur l'avancée de l'exercice 2016/2017.

 

Orange, l'entame parfaite

C'est simple, le SCO ne pouvait pas mieux faire cet automne. Neuf victoires en neuf matches et une place de leader bien confortable pour des Orangeois qui semblent retrouver la lumière sous les ordres de Baroudi El Attari. De nouveau assis sur le banc du SCO, le coach vauclusien a semble-t-il trouvé la bonne formule pour remporter les matches. Mais ne comptez pas sur lui pour avoir un excés de confiance pour la suite de la saison. Avec treize points d'avance sur le troisième, Orange a fait le plus dur dans la course à la montée en PHA. Qui pourrait alors venir contrarier les Haut-Vauclusiens? Sorgues, Châteaurenard et Gadagne semblent les mieux armés pour se disputer la montée au sein de l'élite districale. Contrairement à la saison dernières, les joueurs du duo Bannier - Perea n'ont pas raté leur entame de championnat. Mieux, ils possédent la meilleure attaque de la poule avec notamment un Axel Garcia en très grande forme (10 buts au compteur). À Gadagne, le départ a été plus compliqué avec une seule victoire en quatre matches. La suite a été bien meilleure avec notamment deux succès à l'extérieur. Pour l'équipe de Jean-Pierre Juillard, il faudra désormais être intraitable à domicile pour espérer quelque chose au printemps (1 victoire pour le moment).

 

Dix équipes pour le maintien

Mis à part les quatre formations qui luttent pour la montée en PHA, difficile d'enlever (à ce stade de la compétition) des équipes de la course au maintien. Lanterne rouge depuis le début du championnat, la réserve de Carpentras n'a finalement pas dit son dernier mot. Victorieux du FC Luberon lors de l'ultime journée de 2016 (2-1), le club comtadin a fait le plein de confiance pour repartir en 2017 avec l'envie de se maintenir en PHB. Le reste des formations dans la deuxième partie de tableau soufflent le chaud et le froid depuis septembre à l'image de Camaret et Malaucène qui manquent de régularité pour pouvoir accrocher le bon wagon.