PHA - Plus ouvert que jamais

Il faudra attendre encore un bon mois pour avoir de réelles observations sur l'élite districale. Encore quatre rencontres pour clôturer la phase aller. Mais après neuf journées et une mini-trêve durant les fêtes, Gfoot84 fait un point sur l'avancée de ce championnat de PHA, toujours aussi serré.

 

En haut, personne ne se détache

À l'instar des dernières saisons, la course au podium au PHA s'annonce particulièrement disputée. Si certaines formations avaient bien débuté leur exercice 2016-2017 comme par exemple le BC Isle, tout s'est ensuite resserré. À tel point que seulement six unités séparent Barbentane, le leader, de Nyons, onzième. Autrement dit, rien du tout. Malgré ce faible écart, deux formations restent invaincues. Juste avant la trêve, le choc entre Maillane et Barbentane, les deux équipes à n'avoir pas concédé la moindre défaite, s'est soldé sur un match nul. Derrière les deux leaders, un peloton d'outsiders emmenés par Montfavet, reste en embuscade et il est difficile de savoir qui pourrait tirer son épingle du jeu dans la deuxième partie de la saison. En tout cas, la période de janvier à mars devrait une nouvelle fois faire la différence entre tous les clubs.

 

Pernes et St-Rémy, déjà condamnés?

À l'inverse, deux équipes sont déjà décrochées dans le bas de tableau. Les réserves de Pernes et St-Rémy connaissent un début de saison compliqué. Avec un seul succès à leur actif, elles possèdent plusieurs longueurs de retard sur le premier non-relégable, Nyons (six et sept points). Néammoins, la situation des deux formations pourraient changer en fonction des redescentes de DH. Reste à savoir si les effectifs des deux équipes Unes le permettront dans les semaines à venir. Pour le reste, il n'y a pas d'inquiétudes à avoir pour Tarascon, Nyons, Boulbon ou encore l'US Avignon. Tombeurs de Montfavet juste avant la trêve, les Avignonnais pourraient même créer la surprise cet hiver en cas de bons résultats. Après neuf rencontres, les positions sont donc loin d'être figées. Mais pour les deux formations qui ferment la marche, il faudra un sursaut rapide pour éviter de sombrer un peu plus au fil des semaines.

 

A.T