L’OM tient-t-il enfin son « grantatakan » ?

C’est officiel depuis ce jeudi 21 janvier, l’international polonais Arkadiusz Milik est olympien. Un prêt de 18 mois avec OA quasi-obligatoire, puis une signature d’un contrat de 2 ans une fois l’option d’achat levée.  

Malgré des débuts compliqués contre Monaco, où l’international polonais a été très peu servi en 35 minutes, les supporters marseillais se voient optimistes quant à l’apport du joueur pour le club. 

Depuis le départ de Bafétimbi Gomis, qui avait inscrit 21 buts en 34 matchs lors de la saison 2016/2017, l’OM a un vrai problème avec le poste d’attaquant. Mario Balotelli avait été d’une certaine manière un pansement, mais il n’est resté que 6 mois sous les couleurs olympiennes.  

Quand Valère Germain débarque en 2017, les supporters marseillais s’en réjouissent, même si ce n’est pas le crack attendu. Malheureusement, les systèmes de jeu mis en place d’abord par Rudi Garcia puis par Villas-Boas ne collent pas avec sa position préférentielle (2 attaquants). Malgré de l’envie et un comportement irréprochable, le natif de Marseille n’est vraiment pas flamboyant…  

Passons à Mitroglou, qui a d’ailleurs résilié son contrat ce vendredi. Annoncé comme un véritable serial-buteur, il a été acheté pour 15M + 50% à la revente à Benfica. Une nouvelle fois, ça a été un véritable flop : nonchalant, manque de vitesse et de technique, pas assez tueur pour un joueur de surface malgré un bon jeu de tête. Le calvaire était loin d’être fini…  

En 2019, l’argentin Dario Benedetto débarque de Boca Junior pour 14M d’euros ! Cette fois les marseillais pensent avoir trouvé la perle rare ! Il réalise de bons débuts avant de devenir l’ombre de lui-même quelques mois plus tard… Autant dans le jeu que dans la finition, « Pipa » n’y est plus du tout.  

Le peuple olympien espère donc que la nouvelle recrue leur fera oublier ces mauvais souvenirs… Milik lors de la saison 2019-2020 a inscrit 17 buts en 39 matchs avec Naples, alors qu’il n’a été titularisé que 24 fois ! Il a ensuite été mis au placard depuis août 2020 pour des conflits avec le club.  

S’il est épargné par les blessures et qu’il retrouve son meilleur niveau, ce sera sûrement une des plus grandes attractions de la Ligue 1 Uber Eats.