Oussama El Bakkal : "Le meilleur reste à venir"

Comme nous vous l’avions annoncé hier, l’ancien attaquant de Courthézon Oussama El Bakkal se livre pour Gfoot84 après sa signature en N3 à Alès. 

J'attendais ça depuis longtemps

Comment s'est passée ta semaine au sein du club d'Alès ? 

Elle s’est très bien passée, j'étais très court physiquement mais j'ai tout de même essayé de montrer des choses malgré le manque de rythme. 

Enfin un club d'un niveau national ...Es-tu heureux ? 

Oui je suis heureux, j'attendais ça depuis longtemps. Je dois maintenant prouver et confirmer mes forces. 

Je suis un amoureux du foot

Tu es toujours en contact avec ton ancien coach de Courthézon et tes anciens coéquipiers ? 

Oui toujours, j'ai passé des années à Courthézon donc je suis en contact avec pas mal de joueurs. J’ai également fait de belles rencontres aux Angles que ce soit les dirigeants, les joueurs ou le coach. Ce sont tous des gens bien. 

Quel coach t’a fait le plus progresser ? 

Que ce soit Luongo, Nasri ou même Biyamou, chacun m'a apporté un plus et m’a permis de progresser, et pour ça je les remercie. 

Merci Coach Kader, le meilleur reste à venir

En cette période de crise sanitaire, comment a été la vie sans foot ? 

Les personnes proches de moi savent ce que le football représente pour moi, je suis un amoureux du foot. Ça a été très dur d'être loin des terrains si longtemps en raison de la crise sanitaire. Du coup, je profite de chaque seconde passée sur une pelouse. 

Qu'est-ce que l'on peut te souhaiter ? 

La santé d'abord car sans ça, on ne peut rien faire. Ensuite de la réussite, je me dis « pourquoi pas moi » ? 

Pour finir je voudrais remercier Kader Nasri qui m'a donné l'opportunité de jouer plus haut, qui a beaucoup été derrière moi, ce qui m’a permis de passer un cap. Merci Coach Kader, le meilleur reste à venir. 

Nos derniers articles