Football : Interview de Maxime Blanc : « Je me sens bien à Villefranche »

L’Avignonnais Maxime Blanc semble retrouver une seconde jeunesse sous les couleurs de Villefranche. Grand espoir avignonnais ayant débuté à la MJC puis repéré par l’OL où il intégrait le centre de formation en 2010 avant de le quitter trois ans plus tard sans la moindre apparition dans le groupe professionnel. La suite de sa carrière fut très compliqué avec des passages furtifs à Evian TG, Arles Avignon.

Mais depuis son arrivée à Villefranche, ce milieu de terrain très technique semble enfin avoir trouvé chaussure à son pied et s’apprête à vivre une saison agréable dans un club où il se sent bien.

Comment se passe votre début de saison à Villefranche ?

« Notre début de saison est plus que convenable avec des résultats intéressants. Au-delà de l’aspect sportif, l’ambiance est excellente au sein d’un groupe qui affiche de belles qualités, ce qui est de bon augure pour la suite. D’un point de vue personnel, j’attaque ma deuxième saison au sein de ce club et je ne regrette pas une seule seconde l’avoir rejoint car il me correspond totalement avec un esprit très familial. »

Quelles sont les ambitions de Villefranche pour la saison à venir ?

« L’an dernier, Villefranche évoluait en National 2 et nous avons continu une fin de saison fabuleuse avec une accession à l’échelon supérieur. C’était l’objectif du club que nous avons réussi à atteindre. A un moment de la saison, l’affaire était mal embarquée mais nous avons eu l’intelligence de toujours y croire ce qui semble être la force du groupe. Aujourd’hui, le club découvre la National 1, même si la plupart des joueurs de l’effectif ont déjà évolué à ce niveau. Le groupe a été considérablement renforcé et nous sommes toujours dans une période d’adaptation et d’intégration des nouveaux arrivants. La priorité sera d’accrocher le plus rapidement le maintien avant peut être de revoir nos ambitions à la hausse si cela est possible. Quoiqu’il en soit, il va falloir s’adapter au niveau très physique de cette compétition car nous sommes plutôt une équipe « joueuse ».

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre Villefranche ?

« Il me restait un an de contrat à Chambly mais le club, sa philosophie, et aussi la ville ne me correspondaient pas trop. J’ai rapidement su que j’avais fait une erreur en signant là-bas. C’est en commettant des erreurs que l’on apprend et j’ai eu la chance de pouvoir entrer en contact avec le coach et le directeur sportif de Villefranche qui était intéressé par ma venue pour faire partie de leur projet. Et dès ma première visite j’ai compris que je m’y sentirai bien avec ma famille et je n’ai pas hésité une seule seconde à relever le défi qu’ils me proposaient. »

Quel regard portez-vous sur votre début de saison ?

« J’en suis asses satisfait même si on peut toujours faire mieux. De manière générale, l’effectif n’est pas encore au top car la préparation physique a été longue et dure et il a fallu la digérer. Mais j’ai une grosse confiance pour la suite de la saison. »

Au fil des minutes