PHB - Soguel : "Un derby à enjeu"

Dimanche, Les Dentelles reçoit Camaret. Ce match, entre deux clubs qui se connaissent très bien, ça sera l'occasion pour André Soguel d'affronter son ancienne équipe, lui qui avait passé plus de vingt ans sous les couleurs de l'ASC. Le milieu de terrain vauclusien nous parle de cette rencontre et de son enjeu sportif et (surtout) extra-sportif.

Après vingt-deux ans de bons et loyaux services, André Soguel avait décidé l'été dernier de quitter l'AS Camaret pour rejoindre Les Dentelles. À ce moment-là, il ne savait pas encore qu'il allait retrouver son ex-club. Ce dimanche, ça sera le cas sur la pelouse de Sablet. Avec la tunique dentelloise. Forcément, ça sera un moment à part pour lui : "ça sera la première fois que je joue contre Camaret. Je vais retrouver pas mal d'amis, même s'il y a eu des changements à Camaret avec beaucoup de jeunes. C'est très bien pour le club d'avoir de la relève". Après tant d'années chez le voisin camaretois, le milieu de terrain a, malgré son expérience, eu un petit peu de mal à s'adapter dans son nouveau club. Même si tout est rentré dans l'ordre désormais : "au début ce n'était pas facile. Je n'évoluais pas à mos poste de prédilection. Là depuis la trêve, ça va beaucoup mieux et je me régale à jouer dans l'équipe", confie-t-il. 

"Ils ont récupéré Benoit Vidal, c'est un poison."

Actuellement sixième au classement, Les Dentelles n'arrive pas à décoller à cause notamment d'une irrégularité chronique qui fait défaut aux hommes de Yohann Bernard. Ils n'ont jamais réussi à enchaîner deux victoires d'affilée cette saison. Pour enfin accrocher le bon wagon, cela passe par un résultat lors du derby de dimanche : "il faut qu'on réponde présent avec les quatre points au bout. C'est un tournant pour nous. Et puis, que ce soit à Camaret ou ici aux Dentelles, c'est le match à ne pas perdre". Et le milieu de terrain du DFC a quelques clés pour contrecarrer les plans camaretois : "ils ont un très bon milieu, ça joue bien au ballon. Il va falloir qu'on les bouscule pour ne pas les laisser jouer. En plus ils viennent de récupérer Benoit Vidal. Pour avoir joué avec lui, c'est un poison", conclut André Soguel. Le décor est planté pour ce derby plein de saveurs. Et il devrait y avoir de l'ambiance du côté de Roux Curel ce dimanche. Nous en tout cas, on ne demande que ça.